CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Le secteur du tourisme limite la casse malgré 50 milliards d’euros de pertes

Actualités Business

Le secteur du tourisme limite la casse malgré 50 milliards d’euros de pertes

La Rédaction
Partager
tourisme-france

En dépit d’une perte de l’ordre de 50 milliards d’euros, le secteur du tourisme a quelque peu limité les dégâts.

A première vue cela semble une catastrophe économique mais il semblerait que le secteur du tourisme en France s’en est plutôt bien sorti cet été. Certes, les pertes de recettes sont conséquentes pour ne pas dire colossales, de l’ordre de 50 à 60 milliards d’euros, mais cela pu être bien pire.

Car le fait est que le bilan de la saison touristique en France n’est pas si exécrable que cela, les Français ayant été nombreux à profiter de vacances sur le littoral notamment, avec dans certains cas même une sur-fréquentation comme cela a pu être le cas en Bretagne ou le long des côtés de la Nouvelle-Aquitaine. Les professionnels du tourisme ne s’attendaient pas en réalité à un tel pic de fréquentation, leurs estimations au printemps dernier étant particulièrement pessimistes sur ce point.

Selon un rapport présenté en Conseil des ministres, l’activité touristique en France “a augmenté tardivement mais sensiblement à partir du 20 juillet pour atteindre des taux d’occupation corrects au cours des deux premières semaines d’août dans les hébergements collectifs marchands“.

Le rapport met également en avant le fait que “la France a toutefois mieux résisté que ses voisins, notamment l’Espagne et l’Italie, qui enregistrent en juillet, premier mois de véritable reprise des mobilités internationales, respectivement avec -75 % en fréquentation internationale (…) pour l’Espagne, et -66 % de demande étrangère en Italie“.

Tags:

Articles en relation