CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Covid-19 : le pétrole chute, les bourses européennes dévissent

Actualités Bourse Business International

Covid-19 : le pétrole chute, les bourses européennes dévissent

La Rédaction
Partager
covid-19-chute-bourse

Alors que le cours du pétrole a dégringolé de 30%, les bourses européennes ont nettement dévissé lundi 9 mars du fait du Covid-19.

Le Covid-19 a provoqué une chute impressionnante du cours du pétrole qui a littéralement dégringolé ce lundi 9 mars de l’ordre de 30%, pour ce qui est la plus sévère chute depuis la guerre du Golfe de 1991, le baril dépassant péniblement les 30 dollars.

Résultat, toutes les bourses européennes en ont subi les conséquences directes à l’ouverture le lundi 9 mars. La Bourse de Paris a ainsi chuté de plus de 8%, le CAC 40 ouvrant la semaine sous la barre des 4 800 points contre plus de 6 400 il y a quelques semaines de cela. Un tel niveau n’avait pas été vu depuis la fin de l’année 2018.

L’action d’ArcellorMital a ainsi perdu plus de 17%, Total chute de près de 14%, Vallourec encore plus à -24%, CGG a dégringolé de plus de 34%.

Les valeurs étrangères ne se portent guère mieux puisque Shell perdait 16,2%, BP 21% et les banques en ont également pris pour leur grade : Société Générale perd 16,2% tandis que BNP Paribas et Crédit Agricole chutent de près de 12%.

Mais ailleurs en Europe également, la situation n’est pas au mieux. Le Dax à Francfort a chuté de 7,84% et à Londres, le Footsie se déplume de 7,7% pendant que la Bourse de Milan cède plus de 11% suite à la quarantaine imposée dans tout le nord du pays.

Si l’Europe s’enraye, Wall Street a également dégringolé : le Dow Jones a perdu 7,3%, le Nasdaq 6,9%. En Asie, même son de cloche puisque la Bourse de Hong Kong a perdu 4,2% et celle de Shanghai 3%.

Tags: