CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Pour l’OFCE, les ménages modestes vont perdre du pouvoir d’achat

Actualités Conso Politique

Pour l’OFCE, les ménages modestes vont perdre du pouvoir d’achat

La Rédaction
Partager
ofce-budget-france-2020

Selon l’OFCE, le budget de la France va faire diminuer de 15% le pouvoir d’achat des ménages les plus modestes.

Après avoir examiné dans les moindres détails les mesures sociales et fiscales que le gouvernement va mettre en œuvre tout au long de l’année 2020, l’OFCE est formel : les ménages les plus modestes vont trinquer. Ils vont perdre en moyenne 15% de pouvoir d’achat.

A l’inverse, l’OFCE argue que les ménages les plus aisés gagneront du pouvoir d’achat : “L’effet cumulé des mesures socio-fiscales de 2018 à 2020 reste très fortement marqué par le geste fiscal effectué en direction des ménages les plus aisés en début d’année 2018.” Et inversement : “l’effet cumulé des mesures prises depuis le début du quinquennat devrait être négatif pour les 10 % de ménages les plus modestes”.

L’organisme explique par ailleurs qu’entre 2018 et 2020, 25% des 17 milliards d’euros de pouvoir d’achat octroyé n’ont profité qu’à seulement 5% des ménages les plus aisés. Les principales mesures étant la baisse de l’IR, l’instauration de la flat-tax, la suppression de l’ISF ou encore la suppression de la taxe d’habitation.

Reste que l’OFCE salue tout de même les efforts consentis par le pouvoir exécutif, en affirmant que “les mesures socio-fiscales vont contribuer positivement au pouvoir d’achat, à hauteur de 5 milliards d’euros”, grâce “notamment à la baisse de l’impôt sur le revenu”.

Tags:

Articles en relation