Le gouvernement allemand annonce les détails de son accord sur le diesel

Le gouvernement de coalition allemand a annoncé les détails d’un accord sur le diesel à grande échelle. L’accord espère régler les problèmes de pollution atmosphérique du pays sans trop perturber les propriétaires de voitures ou les constructeurs.

Une liste exhaustive de villes pouvant interdire le diesel

Le gouvernement de coalition allemand a présenté en détail les mesures qu’il a adoptées pour faire face à l’incertitude quant à l’avenir des véhicules diesel anciens circulant sur les routes du pays.

Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi 2 octobre, la ministre allemande de l’Environnement Svenja Schulze, du parti SPD, a déclaré qu’une combinaison des régimes d’incitation au commerce dans et options de mise à niveau encore non spécifié seraient introduits pour les conducteurs de véhicules diesel âgés à l’intérieur et autour de 14 villes allemandes ayant un haut niveau de pollution au dioxyde d’azote (NO2).

Ces villes sont Munich, Stuttgart, Cologne, Reutlingen, Düren, Hambourg, Limburg an der Lahn, Düsseldorf, Kiel, Heilbronn, Backnang, Darmstadt, Bochum et Ludwigsburg.

Svenja Schulze a déclaré qu’elle espérait que l’accord éviterait des interdictions du diesel dans la totalité des villes allemandes, ce qui pourrait nuire fortement à l’économie allemande, qui est très largement soutenue par les constructeurs automobiles, ainsi qu’aux propriétaires de véhicules.

0