STX France : Le Maire annonce une nationalisation « temporaire »

L’Etat français a annoncé qu’il va prendre le contrôle des chantiers navals de Saint-Nazaire de façon temporaire, alors que l’italien Fincantieri, numéro un en Europe concernant la construction navale, s’était montré intéressé par une éventuelle reprise.

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a ainsi indiqué ce jeudi 27 juillet que l’Etat allait prendre le contrôle des chantiers navals STX de Saint-Nazaire, mettant de côté l’offre italienne du groupe public Fincantieri. Cette nationalisation se veut temporaire, assure le gouvernement, qui souhaite maintenir les négociations ouvertes avec Rome.

Les chantiers navals de Saint-Nazaire appartenaient déjà, à hauteur de 33%, à l’Etat français, ce dernier va activer son droit de préemption afin de récupérer le reste du capital de l’entreprise convoitée par l’Italie par le biais du groupe national Fincantieri, numéro un en Europe de la construction navale.

Cela fait plusieurs mois qu’un bras de fer a lieu entre Paris et Rome au sujet de la reprise des chantiers de Saint-Nazaire, alors que le site se porte à merveille, disposant d’un carnet de commandes bien rempli, garantissant dix ans d’activités.

Néanmoins, l’actionnaire majoritaire des chantiers, le conglomérat sud-coréen STX fait face à une faillite, la vente de STX a été exigée par les créanciers de STX afin que les avoirs soient recouvrés.

0