La France n’est plus le « pire » pays de l’Union européenne pour les étudiants internationaux

La France a peut-être atteint la troisième place du classement Study.EU, mais pour la seconde année consécutive, c’est bien l’Allemagne qui reste le meilleur pays pour les étudiants internationaux.

La France se classe troisième

L’Allemagne continue d’être le pays numéro un pour les étudiants universitaires internationaux, en grande partie grâce à son offre étant principalement sans frais de scolarité et de haut niveau.

C’est en tout cas ce qu’affirme a nouvelle étude de Study.EU, une société basée à Hambourg qui met en relations des étudiants du monde entier avec des universités européennes.

Les établissements d’enseignement supérieur de trente pays européens ont été classés selon trois critères principaux : l’éducation, le coût de la scolarité, de la vie et les possibilités de carrière.

Selon Study EU, le Royaume-Uni est à la seconde place cette année, car bien qu’étant un pays « imbattable au niveau de l’éducation, la vie et la carrière », les frais de scolarité restent « prohibitifs », de même que ceux de la vie courante.

Les universités françaises ont de quoi être satisfaites cette année, elles ont soufflé la troisième place aux Pays-Bas, le tout selon les mêmes critères que les années précédentes.

Les principales raisons pour lesquelles un étudiant étranger était plus malheureux en France qu’ailleurs en Europe étaient le coût élevé de la vie, le manque de dortoirs pour étudiants, la désorganisation générale et l’absence de cours en anglais.

Mais Study.EU classe désormais la France en troisième position pour son « système d’enseignement supérieur très réputé et abordable ». Selon leurs résultats, la France est le 11e pays le moins cher pour un étudiant international, juste derrière la Lettonie.

0