Baisse d’impôts 2017 : un chiffre inférieur aux 2 milliards attendus

Attendue la semaine prochaine, l’annonce de la baisse d’impôts pour les ménages en 2017 devrait révéler un chiffre plus bas que prévu, a affirmé le ministre de l’Economie et des Finances Michel Sapin. Une baisse de 2 milliards était attendue.

7656316-11835236

C’est François Hollande, de retour du sommet du G20 en Chine, ou Manuel Valls, qui devront annoncer les chiffres. Interrogé au micro de RTL, le secrétaire d’Etat au Budget Christian Eckert a de son côté indiqué que le montant devrait être révélé la semaine prochaine.

Michel Sapin a affirmé que la marge n’était pas la même, et qu’il fallait de fait cesser de parler de 2 milliards d’euros de baisse, le chiffre étant actuellement soumis aux marges qui n’ont pas encore été extirpées des données actuelles.

Ce montant de 2 milliards d’euros avait été évoqué dans le cadre d’un scénario où la croissance était supérieure à 1,5% du Produit intérieur brut (PIB), un taux prévu par Bercy, mais sur lequel François Hollande est revenu fin juin, assurant aux Echos que la croissance serait finalement supérieure à 1,6%.

Arrêt net de la croissance

Depuis, l’Insee a fait part fin juillet d’un arrêt net inattendu de la croissance au second trimestre (+0,0%), après un début d’année parti sur les chapeaux de roue (+0,7% lors des trois premiers mois de l’année).

La stagnation serait le résultat d’un ralentissement dans la consommation des ménages, une chute des investissements, et une diminution de la production, cette dernière ayant été affectée par les mouvements sociaux en rapport avec la loi travail.

0