Électricité : baisse des tarifs de 0,5% en août

Les tarifs réglementés de l’électricité, qui s’appliquent à 28 millions de foyers français, vont baisser de 0,5% au 1er août. Le gouvernement a donc pris la décision de pas faire barrage à la baisse fixée ce mercredi 13 juillet par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) qui fait suite à la tendance actuellement à la baisse des prix du marché.

La ministre de l’Environnement Ségolène Royal a ainsi indiqué que la proposition de tarification de la CRE sera prise en compte dans un arrêté. Elle a également fait part de sa joie quant à la mise en place du nouveau système de fixation des tarifs régulés.

En effet, la CRE a pour la première fois fixé directement les tarifs, alors que la tâche incombait auparavant au gouvernement, qui se retrouvait critiqué pour avoir décidé de hausses en dessous de celles demandées par le gendarme du secteur.

Cette année encore, poursuit la ministre, les Français vont éviter une hausse de +5%, après avoir échappé à une première augmentation de +5% l’année dernière, réclamée par le fournisseur d’énergie historique.

Cette baisse proposée par le CRE est, selon elle, le résultat de sa réforme de la tarification. Un projet qu’elle a défendu « contre vent et marée ».

Plus tôt ce jeudi, le CRE confirmait une baisse des tarifs publics de l’énergie électrique de 0,5% pour les clients résidentiels. Concernant les clients professionnels dont la puissance souscrite est égale ou inférieure à 36 kVA, celle-ci devrait être de 1,5%.

Le gouvernement a cependant trois mois pour s’opposer à cette nouvelle tarification.

0