Lancement des soldes d’été, l’examen de rattrapage des commerçants

Le lancement officiel des soldes d’été a eu lieu ce mercredi 22 juin, celles-ci dureront six semaines, même si les -30% ou -40% étaient déjà visibles depuis déjà quelques jours dans les boutiques. C’est désormais une habitude, les commerçants attendent chaque année cette période pour relancer l’activité.

10332167-soldes-d-ete-2016-des-astuces-pour-eviter-les-mauvaises-surprises

« Il faudra batailler jusqu’au bout »

La saison a été bien morose, entre le poids des attentats qui continue de peser sur le moral des Français, et la météo printanière bien morose, les commerçants n’ont que très peu vendu de produits estivaux. Mais il y aura peut-être une envie de rattrapage, estimait il y a de cela quelque jours Daniel Wertel, numéro un de la FFPAPF, la fédération du prêt-à-porter féminin.

Et il n’a peut-être pas tort, ce mercredi matin, déjà plusieurs centaines de clients s’étaient massés devant les portes des grands magasins du boulevard Haussmann, et parmi eux, beaucoup de touristes, notamment asiatiques, ceux-là même qui avait fait défaut après la deuxième vague d’attentats qui a touché la capitale en novembre.

Aurélie Mazères, responsable de la boutique Petit Bateau du quartier de Saint-Lazare, semble, quant à elle, ravie. Elle, qui a reçu le ministre de l’Economie Emmanuel Macron, venu rencontrer des commerçants afin d’inaugurer les soldes, estime que ce premier jour démarre bien, et qu’environ 2 000 visiteurs étaient espérés durant ce lancement.

Chez Etam, Marie Schott, directrice de la marque de lingerie, émet un peu plus de réserves. Pour elle, de nombreuses ventes privées ont eu lieu ces derniers, temps, ce qui laisse présager un léger coup de frein pendant les soldes. Elle est néanmoins motivée, « il faudra batailler jusqu’au bout », affirme-t-elle.

0