Banques : le FSB veut durcir la réglementation

Le Conseil de stabilité financière (FSB) réunissant banquiers centraux et experts du secteur a engagé, ce lundi 10 novembre, des études sur la régulation financière. Il espère les matérialiser d’ici un an en règles de capitalisation plus strictes pour les banques mondiales.

web-carney-getty

30 banques mondiales soumises à évaluation

 

Depuis la crise des crédits à hauts risques ou « subprime », qui avait obligé les États à régulariser la situation de grands établissements bancaires, du recul a été pris et une réflexion est lancée. Le FSB tente d’apporter un cadre aux organismes financiers afin que les éventuelles pertes soient supportées par les établissements eux-même et non par le contribuable.

Afin d’éviter que ces établissements d’importance systémique ne prennent trop de risques financiers, le FSB devrait les contraindre à augmenter encore leur matelas de sécurité.

Le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Mark Carney, explique : « Une fois mis en œuvre, ces accords vont jouer un rôle important en permettant que les banques d’importance systémique puissent être liquidées sans faire appel aux fonds publics et sans perturbations du système financier mondial ».

Au total trente banques mondiales, comme HSBC, JPMorgan, Deutsche Bank, Agricultural Bank of China, et les françaises BNP Paribas, Crédit agricole, Société générale et BPCE seront évaluées durant une année par le FSB.

source

0