Gardes d’enfants : l’analyse de la DREES

La Direction de la Recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) enquête depuis 2002 sur les différents modes de gardes et d’accueil des jeunes enfants de 0 à 3 ans en France. Tandis que le gouvernement souhaite développer le secteur.

7772505971_les-differents-modes-de-garde-d-enfants1-1024x682

Hausse du taux d’emploi des mères

 

Selon une étude de la DREES, au cours d’une semaine habituelle, entre le lundi et le vendredi de 8 heures à 19 heures, 61 % des enfants de moins de 3 ans sont surveillés la majeure partie du temps par leurs parents, dont 31% à temps plein.  » En dehors des parents, l’accueil à titre principal des enfants se fait le plus fréquemment chez un assistant maternel (19 %) « , ajoute le service de statistiques. Le chemin vers un établissement d’accueil pour jeunes enfants (EAJE) est emprunté par 13 % des parents les soirs de la semaine (9 % en crèche municipale ou départementale, 2 % en crèche familiale, 1 % en crèche d’entreprise et 1 % en micro-crèche).

Qui des deux parents assure le plus la garde ?  » Lorsque les enfants sont gardés par leurs parents, ils le sont le plus souvent par la mère seule, mais la présence du père seul ou avec la mère augmente de 9 points entre 2002 et 2013 « , répond la DREES.

En outre, l’enquête montre que le nombre de places chez les assistantes maternelles sont passées de 654.000 à 944.000 entre 2002 et 2012 et pour les EAJE, de 299.000 à 387.000. Le gouvernement s’est aperçu que cette multiplication des places disponibles avait permis au taux d’emploi des mères de bondir (55,4 % à 58,9 %). Le ministère des Affaires sociales n’entend pas s’arrêter en si bon chemin : la ministre Marisol Touraine a annoncé en début de mois un nouvel objectif de création de 275.000 places d’accueil supplémentaires pour la période 2013-2017.

source

0