Le Women’s Forum fait la part belle aux talents féminins

Le Women’s Forum, créé depuis 7 ans maintenant, vise à réunir et promouvoir une vingtaine de jeunes personnalités féminines du monde entier. Même si elles restent pour l’instant inconnues, Sophie Flak, directrice de la RSE d’Eurazeo à l’origine du mouvement, reste convaincu que ces jeunes femmes sont l’élite de l’économie de demain.

1a5fa5073e26be757b643aebe528c936

Un panel de talents divers

 

Au travers du programme Rising Talent du forum, un réseau d’influence international de 150 jeunes femmes s’est crée. À moins de 40 ans, elles sont les représentantes de 47 pays et actent dans l’ensemble des secteurs de l’économie. Cette édition 2014 a accueilli, entres autres, une chercheuse belge, une haute-responsable Apple Store basée à Hong Kong, une directrice de chez Suez, ou encore une conseillère de chez Christian Dior, auprès de Raf Simons.

Ce rassemblement, comme l’explique Sophie Flak, directrice de la RSE au sein de la société d’investissement Eurazeo, est une suite logique des activités de son employeur. « Notre métier étant de détecter, d’accélérer et de valoriser le potentiel de transformation des entreprises dans lesquelles nous investissons. Nous cherchons à identifier les talents, promouvoir leur carrière en leur offrant plus de visibilité et à conforter leur sens entrepreneurial ainsi que leur expertise au sein d’un réseau international. Il y a encore quelques années les investisseurs et les actionnaires s’intéressaient peu à ces questions. Aujourd’hui, ces critères sont décisifs dans tous les dossiers. Chacun le sait la croissance durable d’une entreprise, sa valeur ajoutée doivent prendre en considération tout aussi bien le bien-être social, la promotion à égalité des femmes et des hommes que l’impact environnemental des activités. Ce n’est plus une option, c’est une obligation pour tous. »

source

 

0