CHARGEMENT

Tapez votre recherche

LVMH réélu employeur idéal

Actualités Management

LVMH réélu employeur idéal

La Rédaction
Partager

Mercredi 14 avril 2021, Le Monde publiait le Palmarès Universum 2021 des entreprises, un classement des sociétés les plus plébiscitées par les futurs diplômés des écoles de commerce et d’ingénieurs. LVMH garde la tête du classement concernant les étudiants issus de la première catégorie pour la 16ème année consécutive.

LVMH employeur idéal des étudiants

LVMH reste l’ « employeur idéal » des étudiants. C’est ce qu’affirment la majorité des étudiants issus des écoles de commerce. 22,8% d’entre eux envisagent ainsi de débuter leur carrière au sein de la prestigieuse maison de luxe. Le groupe de Bernard Arnault maintient ainsi sa première position, devant L’Oréal (16,43%), Chanel (15,69), Google (12,30) et Apple (12,29). C’est donc le secteur du luxe qui, à nouveau, est privilégié par les futurs diplômés, en attestent les trois places du podium occupées par les grandes maisons françaises.

Cette étude a été réalisée par la société Universum, spécialiste de la marque employeur, qui a mené l’enquête auprès de 50 000 étudiants de Master issus des grandes écoles de commerces, d’ingénieurs et d’universités. Outre la mise en avant des meilleurs employeurs, l’étude s’est également concentrée sur l’évolution des attentes des jeunes pour leur carrière professionnelle.

Des attentes élevées chez les futurs diplômés

Quelles sont les priorités des futurs cadres ? D’après l’étude, « 85% choisissent le secteur privé. Près de 80% disent vouloir travailler dans une entreprise mature, par opposition à une start-up ; 70% dans un grand groupe ; et 70% dans une entreprise fondée en France mais ayant des activités à l’international ».

D’autres critères entrent en jeu également : au-delà d’une rémunération attractive, de tâches diversifiées et de défis à relever, la sécurité de l’emploi est plébiscitée par +17% des diplômés d’écoles de commerces et +19% des futurs ingénieurs. La visibilité du parcours professionnel fait également partie des conditions recherchées. « Ils sont plus soucieux de ce que l’entreprise va leur proposer en interne pour leur évolution de carrière », fait remarquer la directrice d’Universum. La pandémie de Covid-19 ne semble pas être étrangère à cette évolution.

Un groupe tourné vers la jeunesse

Chez le leader mondial du luxe, 76% des recrues sont des millennials. Pour LVMH, «avoir une vision long terme et anticiper l’avenir est un souci constant». C’est pourquoi, le groupe développe des liens privilégiés avec les écoles et universités du monde entier, afin de promouvoir la diversité de ses métiers ainsi que les multiples opportunités de carrière qu’il propose.

SPRING, par exemple, est un « Graduate program » dont le lancement est prévu en septembre 2021. Il permet aux jeunes diplômés d’occuper trois postes, au sein de trois maisons différentes pour une durée de 10 mois. Les heureux élus auront non seulement la possibilité de développer de nouvelles compétences mais également de renforcer leur réseau professionnel.

Ce projet complète la liste des nombreuses opportunités mises à disposition des jeunes, à l’image de l’Institut des métiers d’Excellence LVMH, créé en 2014. Ce programme de formation professionnelle en alternance permet au groupe de valoriser et transmettre les savoir-faire dans des secteurs aussi variés que l’artisanat, la création ou encore la vente. En 2020, 855 jeunes diplômés et plus de 4 800 stagiaires et apprentis ont été recrutés au sein de ses différentes maisons.

 

 

Tags:

Articles en relation