CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Celside/Harris : les Français prêts à passer le cap de la consommation responsable ?

Actualités Conso

Celside/Harris : les Français prêts à passer le cap de la consommation responsable ?

La Rédaction
Partager
Les Français semblent se tourner de plus en plus vers le marché du reconditionné, selon les conclusions d'une étude menée par Harris Interactive et Celside Insurance

Les Français semblent (enfin) prêts à passer le cap de la consommation responsable. Ce sont en tout cas les enseignements d’une étude menée par Celside Insurance, spécialiste de l’assurance du monde connecté, et de l’institut Harris Interactive. Un bouleversement des habitudes d’achat semble donc se dessiner et laisse entrevoir la perspective d’un recours plus prononcé aux appareils recyclés. Avec des conséquences potentiellement très positives pour l’environnement.

42 % des Français n’attendent pas que leur appareil multimédia ne soit plus en état de marche pour le remplacer. Un simple ralentissement de l’appareil ou une petite fissure suffisent aux sondés pour envisager un nouvel achat. 53 % d’entre eux affirment même avoir changé leur téléphone alors qu’il fonctionnait encore. Rien de nouveau de ce côté, donc. La prise de conscience écologique n’entame pas les besoins de consommation des Français.

En revanche, le goût pour le marché du reconditionné se confirme. Plus de 7 Français sur 10 seraient ainsi prêts à acheter un appareil multimédia reconditionné avec, parmi les plus plébiscités, les smartphones (67 %), les ordinateurs portables (61 %), les tablettes (58 %), la télévision (54 %) et les objets connectés (50 %). Le reconditionnement a en effet l’avantage d’offrir un gain financier important. C’est en tout cas la principale raison abordée par les Français qui sont 96 % à l’invoquer en priorité, devant la possibilité de contribuer significativement à l’économie circulaire et à limiter leur impact environnemental (89 %). Enfin, la possibilité d’acheter un smartphone très haut de gamme à moindre coût est par ailleurs évoquée par 82 % des personnes interrogées.

Comme pour tout produit reconditionné, quelques inquiétudes se dessinent cependant, avec 41 % des Français craignant que le téléphone soit défectueux ou encore, pour 42 %, que la batterie ait une durée de vie plus courte. Une appréhension légitime que souhaite cependant nuancer Sadri Fegaier, PDG de Celside Insurance, qui affirme que « les produits reconditionnés remplissent leur rôle aussi bien que les neufs en matière de performance et de qualité ». En effet, « les professionnels du secteur y veillent : avant d’être remis en circulation, les appareils sont minutieusement contrôlés et subissent une large batterie de tests rigoureux afin de diagnostiquer précisément leur état et d’effectuer les réparations qui s’imposent » poursuit-il.

Tags: