CHARGEMENT

Tapez votre recherche

Automobile : Renault revient au Nigéria

International Management

Automobile : Renault revient au Nigéria

La Rédaction
Partager

Renault a présenté ses plans pour la distribution de quatre véhicules au Nigéria à partir d’octobre prochain, ce qui comprend la production en coentreprise locale à partir de kits SKD de deux modèles et l’importation de véhicules finis en provenance du Brésil.

Renault noue un partenariat avec un groupe local

Le constructeur français a annoncé l’assemblage de la Renault Logan et de la Dacia Duster au Nigeria avec le conglomérat local Coscharis Group dans son usine d’assemblage de la capitale, Lagos. Les véhicules seront assemblés à partir de SKD importés de l’usine Renault de Pitesti, en Roumanie, où sont déjà fabriquées la Logan et la Duster. Un porte-parole de Renault a déclaré qu’aucun contenu local en provenance du Nigéria n’était prévu au stade initial de la production.

Le choix de la production locale et des importations de SKD a été pris en raison de droits de douane élevés appliqués aux importations de véhicules neufs finis au Nigéria, qui se situent actuellement à 70% (contre 20% en 2015). Le gouvernement du président Muhammadu Buhari a relevé les tarifs pour stimuler la production locale. Les SKD sont facturés entre 5% et 10%, selon que la carrosserie de la voiture est entièrement peinte.

Outre son montage à Lagos, Renault importe les unités Renault Kwid et Renault Oroch entièrement construites depuis son usine de Curitiba au Brésil. La société paiera un tarif réduit de 35% sur ces véhicules (soumis à quota) conformément à la réglementation en matière d’importation, car elle produit les deux autres véhicules localement.

Le porte-parole de Renault a déclaré qu’il était trop tôt pour spécifier les volumes d’importation à ce stade.

Tags:

Articles en relation