La France et l’Allemagne cherchent un compromis sur la réforme de la zone euro

La France et l’Allemagne sont « déterminés » à parvenir à un compromis sur les propositions du président Emmanuel Macron pour un remaniement de la zone euro, a déclaré ce dimanche 10 juin une source gouvernementale française à l’AFP, à l’issue de pourparlers marathons entre les deux pays.

Discussions marathon

Paris et Berlin sont entrés dans une course pour combler le fossé entre l’ambitieux programme de réforme de l’UE proposé par Emmanuel Macron d’une part et l’approche plus prudente de la chancelière Angela Merkel de l’autre. Une issue devrait intervenir d’ici le prochain sommet de la zone euro prévu le 29 juin.

Le ministre français des Finances, Bruno Le Maire, a passé près de 14 heures avec son homologue allemand Olaf Scholz dans un hôtel parisien ce samedi 9 juin, a indiqué cette source à l’AFP.

Alors que les pourparlers, qui ont duré jusqu’aux premières heures du dimanche suivant, n’ont pas abouti à un accord, les ministres ont discuté « de toutes les questions non résolues » et ont réussi à effectuer « des progrès substantiels », a indiqué la source.

« Nous avons encore du travail à faire avant de nous mettre d’accord sur une feuille de route », a poursuivi la source, ajoutant « qu’il n’y a pas d’accord jusqu’à ce qu’il y ait un accord sur tout », tandis que M. Le Maire et M. Scholz se sont à nouveau rencontré cette semaine.

Emmanuel Macron tente de réconcilier les Européens avec l’Union européenne après des années d’austérité et les flux massifs de migrants qui ont alimenté la montée en puissance des partis populistes et nationalistes.

Dans une interview accordée au début du mois, soit quelques jours après l’entrée en fonction d’un gouvernement eurosceptique en Italie, Angela Merkel a annoncé que l’Allemagne était prête à observer de près les propositions françaises de réforme de la zone euro.

0