Les superjumbos A380 d’Airbus prêt à être démontés pour la revente de pièces

Jadis considérés comme des symboles du savoir-faire européen dans l’aérospatial, deux des superjumbos A380 d’Airbus vont finalement être désossés afin que leurs pièces soient vendus sur le marché des équipements de remplacement.

Aucun repreneur

La société d’investissement allemande Dr Peters Group a déclaré ce mardi 5 juin que les deux avions à deux étages d’Airbus pourraient être « séparés » pour récupérer des moteurs et autres pièces de rechange d’une valeur d’au moins 85,7 millions d’euros par avion si aucune proposition de reprise n’était trouvée dans les mois à venir afin de les faire voler à nouveau.

Le groupe basé à Dortmund, en Allemagne, possède quatre A380 qui doivent être restitués entre octobre et juin par Singapore Airlines après l’expiration de contrats de location de dix ans.

« Après des négociations approfondies et intensives avec différentes compagnies aériennes telles que British Airways, HiFly et IranAir, le Groupe Peters a décidé de vendre les composants de l’avion et recommandera cette approche à ses investisseurs », a déclaré l’entreprise dans un communiqué.

Anselm Gehling, directeur général du groupe Dr Peters, a déclaré lors d’une interview antérieure que certaines compagnies aériennes, notamment un transporteur américain et IAG, propriétaire de British Airways, continuaient d’évaluer le déploiement d’A380 usagés et préféraient acheter les avions dans leur ensemble.

0