France : la croissance accélère

La croissance du secteur privé français s’est accélérée au début du deuxième trimestre après que la faiblesse de la conjoncture économique ait commencé à se faire sentir au début de la période.

Un résultat qui déjoue les prévisions

L’indice ISM manufacturier a atteint 56,9 en avril contre 56,3 le mois précédent, a indiqué ce lundi 23 avril IHS Markit. Les jauges pour la fabrication et les services ont augmenté, avec une croissance des nouvelles commandes pour le 22e mois consécutif.

Le rapport met fin à une série de données décevantes qui suggéraient que la plus forte expansion de la zone euro en une décennie pouvait être arrivée à son terme. En prévision d’une réunion de la Banque centrale européenne cette semaine, le président Mario Draghi a déclaré que cette dynamique devrait se poursuivre malgré les risques commerciaux, mais que le cycle de croissance avait atteint son point culminant.

« Le secteur privé français est resté fermement dans une dynamique expansionniste », a déclaré Alex Gill, économiste chez IHS Markit. « Après avoir montré des signes de ralentissement au cours des derniers mois, les données vont nourrir les espoirs que la renaissance de l’économie française est encore loin d’être terminée ».

0