Ecotaxe : l’Etat souhaite solder le fiasco

L’écotaxe, censée réguler le trafic routier des poids lourds d’un point de vue écologique, a été abandonnée en 2014 après une suspension intervenue en 2013.

Une lourde ardoise

Bien que mise de côté en 2014, l’écotaxe continue d’avoir un impact dans le budget de l’Etat français, alors que les députés ont décidé ce lundi 4 décembre d’adopter un amendement visant à solder les comptes.

Le gouvernement, à l’origine de cet amendement, propose ainsi de rembourser 339 millions d’euros de la dette de la société Écomouv’, en charge de la supposée collecte de cette taxe, afin de solder le fiasco.

Selon le secrétaire d’Etat Olivier Dussopt, il s’agit de réajuster « à hauteur de 339 millions d’euros » pour l’année en cours le montant de la « part du produit de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) », affectée à l’Agence de financement des infrastructures de transport en France (AFITF) et de rembourser ainsi la dette de la société Écomouv’ en une seule fois.

Après l’abandon de cette taxe, qui avait été prononcé après maintes négociations, l’État s’est retrouvé avec une dette de 957,58 millions d’euros envers Ecomouv‘ et ses partenaires.

1