Premier bilan pour le contrôle des demandeurs d’emploi

De premiers résultats au sujet du contrôle des demandeurs d’emplois sont tombés. Après l’examen de 270.000 dossiers, Pôle Emploi a ainsi radié près de 14% des chômeurs contrôlés.

15 jours de suspension

Les Échos révèlent ce jeudi 9 novembre que 86% des 270.000 personnes contrôlées répondaient effectivement aux critères exigés par Pôle Emploi, autrement dit qu’elles remplissaient leurs obligations en termes de recherche active d’emploi, formation, d’envoi de candidatures, etc.

Après examen approfondi de l’étude publiée par Les Échos, sur 100 personnes contrôlées, 11 avaient retrouvé un emploi durant la période observée, 55 suivaient les règles et sur les 34 personnes restantes, 20 ont dû également démontré qu’elles étaient dans les clous après avoir été contactées par un conseiller, qui s’est chargé de les « remobiliser ».

Restent ainsi 14 personnes qui manquaient à leurs devoirs. Toutefois, sur ce total, 40% étaient indemnisées par l’Unédic, alors que les autres étaient considérées comme relevant du régime de solidarité ou ne percevant effectivement plus d’indemnités (23% et 36%, respectivement). Ces personnes se sont vu suspendre leurs droits pendant 15 jours, selon l’application de la loi.

0