France : la production viticole devrait chuter de 18% en 2017

La production viticole hexagonale va chuter de 18% cette année par rapport à 2016. En cause : la vague de gel qui a affecté l’ensemble des bassins viticoles durant le printemps, a annoncé ce vendredi 25 août le ministère de l’Agriculture.

Des gels sévères dans tous les bassins de production

L’Agreste, le service statistique dépendant du ministère de l’Agriculture, a ainsi annoncé que la production viticole pourrait cette année s’établir à 37,2 millions d’hectolitres, soit 18% de moins qu’en 2016 et 17% que la moyenne sur cinq ans.

L’an dernier déjà, des incidents climatiques avaient provoqué une chute à deux chiffres de la production viticole française, qui avait au final atteint un record de faiblesse sur l’ensemble des 30 dernières années.

Cette année, la baisse pourrait donc être encore plus forte, annonce le président du conseil spécialisé vin FranceAgriMer, Jérôme Despey, qui table ce vendredi sur un résultat global en dessous des 37 millions d’hectolitres.

Le ministère de l’Agriculture précise de son côté que la baisse devrait être principalement due au gel sévère observé au printemps, qui ont affecté la vigne encore à un stade sensible dans l’ensemble des bassins viticoles du pays.

Les bassins présents dans le Sud-Ouest (le Bordelais notamment), les Charentes, l’Alsace et le Jura ont d’ailleurs été les principaux touchés par ces gels intenses.

0