L’Allemagne rapatrie ses réserves d’or stockées en France

L’Allemagne a décidé de retirer la totalité de ses réserves d’or encore stockées à Paris ainsi qu’une partie de celles situées aux Etats-Unis, selon une annonce faite par la Bundesbank ce mercredi.

Un projet top secret

L’opération globale, lancée en 2013 aura permis à la « Buba » de rapatrier pas moins de 700 tonnes du précieux métal (374 depuis Paris et 300 de New York) dans ses chambres fortes de Francfort, dans lesquelles sont désormais stockées 1.710 tonnes. À New-York, ce sont 1.236 tonnes d’or (36,6%) allemand qui sont entreposées, alors que 432 tonnes reposent à Londres (12,8%).

Les transferts ont été effectués dans le plus grand secret. Ces derniers auront au total coûté 7,7 millions d’euros à la Bundesbank.

L’Allemagne dispose de la deuxième plus importante réserve d’or au monde, avec 3.378 tonnes, d’une valeur marchande de 120 milliards d’euros. Le premier rang est occupé par les Etats-Unis.

Le pays n’avait plus de stock d’or à la fin de la Seconde Guerre mondiale, c’est à partir de 1950 que le pays a recommencé à se constituer une réserve. Ce genre de placement est une spécificité en Allemagne depuis la Guerre froide et la crainte d’une invasion soviétique.

En cas de problème, l’or stocké à l’étranger peut être transformé en devises.

0