Livrets d’épargne : les Français économisent toujours autant

Les flux vers les dépôts d’argent ont totalisé 25 milliards d’euros au premier semestre, d’après le nouveau tableau de bord de l’épargne et du patrimoine des ménages dressé par la Banque de France. L’épargne et les placements retrouvent une bonne dynamique dans le pays.

25 milliards d’économies au premier semestre

Les Français tiennent à leurs économies, les laissant dormir sur leurs comptes courants. Fin mars, pas moins de 429,2 milliards d’euros reposaient ainsi sur les comptes courants des ménages français, contre 414,4 milliards à la fin de l’année 2016. Lors du premier semestre 2017, les flux vers les dépôts ont totalisé 25 milliards d’euros, rapporte la Banque de France dans son ultime tableau de bord de l’épargne et du patrimoine des ménages.

Bien que le rythme ait été ralenti lors du second trimestre, retombant à 5,9 milliards d’euros, contre 19,1 milliards au premier trimestre, la dynamique sur l’ensemble du premier semestre suit une cadence folle : les placements sur les comptes courants ont ainsi été deux fois supérieurs à ceux qui ont afflué sur les livrets d’épargne et comptes épargne logement (CEL), qui de leur côté réussissent à capter 12,5 milliards d’euros.

Depuis le 31 décembre 2016, les livrets d’épargne réussissent néanmoins à tenir, après une période difficile où les Français les avaient mis de côté, il semblerait qu’ils remontent la pente. Leurs taux de rendement bas avaient mené à leur désaffection, ce qui pousse encore les Français à leur préférer les compteurs courants, plus flexibles et liquides, et surtout, facilement utilisables.

0