Le chômage au plus bas en Europe

Selon les statistiques de l’institut européen Eurostat, le chômage dans l’Union européenne a chuté entre mars 2016 et mars 2017, s’établissant à son taux le plus bas depuis janvier 2009.

Mauvaise performance française

Les chiffres du chômage pour les pays membres de l’Union européenne sont tombés, tout juste dévoilés par l’institut des statistiques pour la région, Eurostat. S’il a baissé globalement pour l’ensemble des Etats membres, la France fait figure de mauvais élève. En effet, le pays a gardé durant la période observée – entre mars 2016 et  mars 2017 – un taux de chômage stable à 10,1% de la population active, alors que la moyenne européenne a été de 8%.

Le chômage a particulièrement chuté en Croatie, où il est passé de 14% à 11,3%, en Espagne (de 20,3% à 18,2%) et en Irlande (de 8,3% à 6,4%). Néanmoins, il a augmenté dans certains pays, comme au Danemark (6% à 6,2%), en Lituanie (de 8% à 8,1%) et en Italie (de 11,5% à 11,7%).

En Europe, le chômage a donc baissé de 8,7% à 8% sur un an, soit la plus forte diminution enregistrée depuis janvier 2009, alors que dans l’Europe de la zone euro (19 Etats), il a atteint 9,5% en mars 2017, s’inscrivant tout de même dans une logique de baisse (10,2% en mars 2016).

L’institut Eurostat envisage qu’il y avait en mars 2017 pas moins de 19,716 millions de personnes au chômage dans l’Europe des 28. Dans la zone euro, le chiffre est ramené à 15,515 millions de personnes.

0