Le quinquennat de François Hollande s’achève sur une bonne note sur le front économique

Le PIB du pays devrait bénéficier d’une croissance solide au premier semestre, avec une accélération plus nette que prévue au second trimestre, selon les données de l’Insee publiées ce jeudi. D’ici cet été, la croissance devrait être aussi importante que sur l’ensemble de l’année précédente.

Le mandat du président François Hollande devrait ainsi prendre fin sur un bilan économique en hausse. Selon les prévisions de l’Insee, le produit intérieur brut (PIB) français devrait bénéficier d’une croissance solide au premier semestre 2017, à un rythme similaire à celui de la zone euro, alors que de son côté, le chômage devrait continuer de baisser sensiblement.

Dans sa note de conjoncture, l’Insee laisse sa prévision de progression inchangée, à 0,3% du PIB au premier trimestre, mais effectue une révision de celle-ci pour le second trimestre, à +0,5%, contre +0,4% estimé jusqu’alors.

Acquis de croissance pour le futur élu

Après avoir connu trois années de croissance plus faible que celle de la zone euro, la progression de l’économie hexagonale va retrouver un rythme comparable à celui de ses voisin, précise l’institut statistique, qui ne s’est pas encore prononcé sur la croissance annuelle du pays. Toutefois, avec de tels chiffres le prochain président devrait hériter à la mi-2017 d’un « acquis de croissance » de 1,1%, ce qui ne représente pas moins que l’ensemble de la croissance de l’année 2016.

0