Immobilier : un nouvel indicateur de la FNAIM

La FNAIM inaugure un nouvel un indice d’attractivité pour l’immobilier afin d’amorcer l’arriver du Grand Paris Express.

La fédération d’agents immobiliers notera désormais de 1 à 10 les villes et départements d’Ile-de-France. Ce jeudi, la branche de la FNAIM du Grand Paris inaugure un indice d’attractivité immobilière. Une manière, selon la fédération, de vérifier si les endroits les mieux notés sont chers. Il ne s’agit pas, au contraire, de stigmatiser les mauvais élèves, assure-t-elle.

Notée selon une douzaine de critères, la capitale ne serait pas si attractive que cela par rapport aux autres départements.

La FNAIM a ainsi passé au crible 268 communes d’Ile-de-France d’après des données extraites essentiellement du répertoire de l’Insee. Cette étude n’inclut pas la Seine-et-Marne, celle-ci dépendant de la branche régionale de la fédération, qui gère les agences immobilières disposant du label FNAIM dans ce département.

Durant plusieurs mois, la fédération a scruté avec soin les données afin d’élaborer un indice de la valeur immobilière d’un bien ou terrain. Didier Camandona, président de FNAIM en Ile-de-France, répertorie deux critères fondamentaux, « la sécurité et le transport ».

L’ensemble de l’étude est disponible sur le site de la FNAIM.

0