Nucléaire : deux sociétés japonaises s’octroient 10% du capital d’Areva

Les actionnaires d’Areva ont validé en assemblée générale l’entrée au capital du groupe de deux entreprises nippones, Mitsubishi Heavy Industries et JNFL, qui vont ramener avec elles quelque 250 millions d’euros de liquidité chacune. En échange, le groupe nucléaire leur offrira une participation de 10%.

Ce vendredi 3 février, deux sociétés japonaises,Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et JNFL (Japan Nuclear Fuel Limited) f ont leur entrée au capital du géant du nucléaire Areva. Elles investiront chacune 250 millions d’euros et se partage 10% du capital.

Elles entreront au capital du nouvel Areva, actuellement en restructuration, baptisé « NewCo », qui disposent désormais d’activités resserrées autour de l’uranium après la vente de l’activité réacteur, nommée Areva NP, à l’énergéticien EDF lors du second semestre.

D’autres accords à venir ?

Shunichi Miyanaga, PDG de MHI a annoncé dans un communiqué être ravi que son entreprise puisse participer à la restructuration de l’industrie du nucléaire dans l’Hexagone, affirmant également vouloir renforcer ce partenariat par le biais d’accords futurs.

MHI a effectivement annoncé être en pourparlers pour un investissement du même ordre dans Areva NP.

La société nippone explique notamment être en discussions pour procéder à un investissement similaire dans Areva NP.

 

0