Lactalis cesse toute collaboration avec les éleveurs mécontents

Le groupe Lactalis reproche à cinq éleveurs laitiers du Maine-et-Loire d’avoir écorné son image dans un reportage du programme « Envoyé spécial », nommé « Sérieusement ? Lactalis, le beurre et l’argent du beurre ».

Diffusé sur la chaîne publique France 2 le 13 octobre 2016, ce reportage n’a pas été apprécié par Lactalis. Témoignant de ce film, cinq éleveurs laitiers l’ont appris à leurs dépens. Dans une lettre recommandée qui leur a été adressée par le directeur des approvisionnements lait, il leur est ainsi reproché d’avoir dénigré publiquement l’image de Lactalis, et de ce fait, le groupe avait pris la décision de ne plus collaborer avec eux.

Le groupe a indiqué assumer totalement cette décision, et même anticipé que ce courrier allait être rendu public (par l’un de ces producteurs, qui l’a transmise aux médias anonymement). Même si Michel Nallet, porte-parole du géant du lait, indique que Lactalis espérait être prévenu avant la diffusion de cette information.

Rien d’anormal

Lactalis précise qu’il n’y a rien d’illogique dans sa décision, d’une procédure normale, et nullement d’une mesure de rétorsion. Les faits reprochés sont le manque de respect vis-à-vis des relations qui avaient été mises en place. « Lorsque l’on agit contre ses clients, il est normal d’en tirer toutes les conséquences », précise M.Nallet.

0