La croissance chinoise à la peine en 2016

La croissance économique chinoise est encore dans le creux de la vague en 2016, réalisant sa plus performance la plus faible depuis 26 ans, selon les statistiques officielles rendues publiques ce vendredi 20 janvier.

Le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième puissance mondial est ainsi de 6,7% en 2016, soit son plus bas niveau depuis 1990, a indiqué le Bureau national des statistiques (BNS).

L’AFP avait interrogé 23 experts et ce résultat correspond à la prévision médiane de ceux-ci, collant également aux estimations de Pékin, qui prévoyait un PIB qui se situerait en 6,5% et 7%. En 2015, le PIB chinois était de 6,9%. La statistique est officielle, même si sa fiabilité est toujours très contestée. Au final, la performance chinoise reste toujours observée avec attention aux quatre coins de la planète, le pays représentant 30% de la croissance économique mondiale et la première puissance commerciale au monde.

Après trois premiers trimestres à 6,7% de croissance, l’économie chinoise a fini l’année sur trois bons mois, en légère accélération, avec une progression de 6,7% du PIB.

Economie fragile

Toutefois, les principaux secteurs soutenant l’économie du pays demeurent fragilisés, avec une embardée des crédits nourrie par des taux accommodants, des dépenses économiques fortes dans les infrastructures et l’explosion du marché de l’immobilier avec une envolée des prix des logements dans les grandes agglomérations.

0