Cognac : les Etats-Unis toujours grands consommateurs

Les ventes de bouteilles de Cognac ont atteint un nouveau record en 2016, concluant une année « historique », selon l’interprofession, qui a rendu publics les résultats ce vendredi 13 janvier.

Année record

Dans la continuité de la dynamique de 2015, le cru 2016 aura été record dans la vente de cognac. La croissance en volume a été de 6% et en valeur, de 6,8%, avec un marché nord-américain apportant toujours cette même robustesse.

En effet, le Cognac est exporté à plus de 98%, près de 179,1 millions de bouteilles auront été écoulées durant l’année, contre 168,9 millions l’année précédente. Au final, le chiffre d’affaires global de ce marché a été de 2,76 milliards d’euros, contre 2,6 milliards en 2015, indiquent les données du Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC).

Le marché d’Amérique du Nord aura, tout comme les années précédentes, grandement contribué aux bons résultats. La zone ALENA, regroupant Canada, Etats-Unis et Mexique en vertu de l’Accord de libre-échange de 1994, totalise en 2016 un résultat de 77,3 millions de bouteilles, en croissance de 14,2% en volume et de 14,3% en valeur. Le pays de l’Oncle Sam s’octroyant la plus belle part avec 74,1 millions de bouteilles vendues.

Le marché d’Extrême-Orient se positionne à la deuxième place concernant l’export, celui-ci demeure stable, avec 51,1 millions de bouteilles écoulées, soit en progression de 1% en volume et 3% en valeur. La Chine avait fait basculer le marché dans la décrue en 2014, mais la reprise de 2015 semble se confirmer.

A l’inverse, le marché européen est en léger repli, avec -1,2% en volume, 61% en valeur, soit 39,4 millions de bouteilles envoyées. Le contexte économique difficile pesant toujours dans le résultat final.

0