Les prix du pétrole stagnent en cette fin d’année

Les prix de l’or noir demeuraient stables ce vendredi sur les marchés européens, lors de la dernière séance de l’année, alors qu’à Londres, la clôture s’effectuaient à la mi-journée.

la-recette-de-fabrication-du-petrole

Aux alentours de 11H35 GMT (12H35 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord ayant mars comme mois de livraison s’échangeait à 56,86 dollars au sein de l’Intercontinental Exchange (ICE) à Londres, soit avec une baisse modeste de 2 cents en comparaison de la fermeture de ce jeudi.

Concernant le New York Mercantile Exchange (Nymex), les échanges électroniques de baril de « light sweet crude » (WTI) avaient progressé de 6 cents l’unité, à 53,83 dollars.

Cette semaine, les marchés avaient été peu dynamiques, avec des volumes d’échange particulièrement faibles. La tendance était attendue en raison de séances écourtées par les festivités de cette fin d’année, les prix du pétrole ont ainsi fait dans la stabilité.

Accord de l’Opep

Lukman Otunuga, analyste chez FXTM, explique que les investisseurs sont dans l’expectative vis-à-vis de la mise en application de l’accord de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui devrait survenir au début de l’année prochaine.

0