Etats-Unis : l’emploi n’aura pas été affecté par l’élection présidentielle

Le chômage Outre-Atlantique aura reculé de 0,3 point en un mois, atteignant un taux de 4,6% en novembre, soit son plus bas niveau depuis août 2007.

hd-aspect-1457631858-trump-rally

Le nombre de chômeurs a chuté considérablement en un mois, avec 387 000 personnes sorties des radars de l’administration américaine. Il y avait, au total, 7,4 millions de chômeurs recensés au mois de novembre Outre-Atlantique.

La balance de l’emploi penche en faveur des créations de postes, avec +178.000 créations de plus que de suppressions, un résultat en adéquation avec les estimations des analystes. Le chiffre marque ainsi un net accroissement par rapport au résultat révisé à la baisse de 142.000 pour le mois d’octobre.

L’emploi aux Etats-Unis n’aura donc pas été affecté par l’incertitude liée à l’élection présidentielle s’étant soldée par une victoire du candidat républicain Donald Trump le 8 novembre.

Les créations d’emplois ont montré de la vigueur dans les services, avec +63.000 emplois supplémentaires (+28.000 dans le domaine de l’assurance-maladie) et chez les constructeurs.

A l’inverse, le secteur manufacturier continue d’être en berne, avec 4.000 destructions de postes pour le mois précédent.

Baisse du salaire horaire moyen

Un deuxième fait malheureux concerne la diminution du salaire horaire moyen en un mois, il aura reculé de trois cents en un mois pour se borner à 25,89 dollars. Une tendance qui n’avait pas été observée depuis deux ans et que la banque centrale américaine (Fed) suit avec attention.

0