Quatre Français rejoignent le club très fermé des ultra-riches de Suisse

Le club des ultra-riches français partis en s’installer en Suisse s’agrandit, indique les données de l’enquête annuelle sur les 300 plus grandes fortunes du pays rendue publique ce vendredi par le magazine Bilan.

5190377

Ils sont quatre de plus que l’année dernière, sur les 300 plus riches de Suisse, 54 sont français, indique le magazine helvète, qui précise ne disposer que des données des fortunes dépassant la barre des 100 millions de francs suisses, soit 92 millions d’euros.

Ces nouveaux membres du club très fermé des ultra-riches sont ainsi la famille Abittan, avec une fortune estimée entre 200 et 300 millions de CHF principalement faite dans l’optique et l’audition, un des fondateurs de la marque But, Michel Veturini, l’ancien numéro un de Cartier, Alain-Dominique Perrin ainsi que « Monsieur Afrique » de Trafigura, société de négoce de matières premières, Jean-Pierre Valentin.

Le trio de tête demeure inamovible chez les Français les plus riches de Suisse : la famille Gérard Wertheimer en première place, avec une fortune estimée entre 10 et 11 milliards de CHF, Patrick Drahi, le milliardaire franco-israélien opérant dans la presse et les télécoms, et la famille Castel, active dans l’univers du vin, de la bière et les boissons gazeuses.

Pendant que d’autres déménagent

A l’inverse, deux de nos compatriotes ont quitté la douceur suisse cette année : Alexandra Pereyre de Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier, cette dernière est revenue au pays, quant au styliste Daniel Hechter, il a décidé de déménager au Luxembourg.

0