Belgique : la proposition de budget épinglée par la Commission européenne

La Commission européenne a estimé que les projets de budget pour l’année de la Belgique présentent un risque quant à leur conformité avec le pacte de stabilité et de croissance.

commission

Cette annonce n’a rien d’une surprise, la Commission européenne avait déjà prévenu la semaine passée que le déficit belge attendu serait de 3% cette année et 2,3% en 2017. Un niveau qui inquiète depuis un certain moment l’exécutif européen, qui pense que les mesures structurelles qui ont été prises par le gouvernement de Charles Michels ne sont pas suffisantes pour contenir ce déficit.

La Commission européenne a donc sommé la Belgique à prendre de nouvelles mesures afin de garantir la conformité de son budget pour 2017. Par ailleurs, les budgets annoncés par l’Italie, Chypre, la Lituanie, la Slovénie, l’Espagne, le Portugal et la Finlande sont également dans le collimateur de l’exécutif européen pour ces mêmes risques de non-conformité.

Cinq bons élèves

De leur côté, l’Allemagne, l’Estonie, le Luxembourg, la Slovaquie et les Pays-Bas ont présenté un projet de budget estimé « en conformité » avec les engagements du pacte. Quant aux budgets irlandais, letton, français, maltais et autrichien, ils ont été jugés « globalement » conformes.

La Grèce n’est pas concernée par ces prévisions budgétaires, le pays est toujours dans une période de grand trouble sur le plan économique.

0