Renault annonce 3 000 embauches en CDI

La firme au losange vient d’annoncer son intention de recruter plusieurs milliers de nouveaux salariés. De leurs côtés, les syndicats, échaudés, sont restés sceptiques quant à cette annonce.

Fabrication de Renault ZOE à l'usine de Flins Juillet 2013

Alors que l’ultime plan mis en action chez le constructeur avait demandé beaucoup d’effort de la part des salariés, dont notamment 7 500 départs à la retraite non remplacés, celui annoncé récemment par la direction concerne plutôt la croissance du groupe.

Ainsi, le constructeur français souhaite recruter 3 000 personnes en CDI entre 2017 et 2019, dont la moitié seront affectés à la fabrication de véhicules. Sur cette même période, Renault souhaite également recruter 2 000 contrats jeunes par an, que cela soit via le mécanisme de l’alternance ou bien du stage. Une partie des recrues en CDI sera d’ailleurs d’anciens employés en contrat jeune.

Si ces créations de postes sont validées, elles viendront compléter les 1 000 CDI déjà annoncés pour 2016. Toutefois, toutes ces créations n’empêcheront pas la chute des effectifs chez Renault, du fait du non-remplacement des départs à la retraite.

Néanmoins, ces annonces vont permettre au constructeur de Cdiser ses intérimaires, qui sont nombreux au sein de l’entreprise et qui représentent un gros problème. Alors que la direction parle de 25% d’intérimaires, la CGT avance pour sa part un chiffre de 50%.

Rajeunissement nécessaire

Le groupe a également besoin de rajeunir ses effectifs, car les ventes n’ont jamais été aussi élevées, et le monde de l’automobile est en train d’évoluer. Renault a donc besoin de voir sur le long terme, notamment avec la généralisation prochaine de la voiture connectée, voire autonome, ce qui devrait prochainement faire naître de nouveaux métiers.

0