Manuel Valls en faveur du revenu de base universel

Via une tribune publiée sur son compte Facebook, le Premier ministre Manuel Valls appelle à ouvrir une réflexion sur le revenu de base universel. Il s’insurge également contre une partie de la population française qui traitent d’assistés plus de 8 millions de compatriotes.

7783292013_manuel-valls-a-paris-le-14-mars-2016

Le gouvernement s’apprête à lancer les grandes manœuvres concernant le revenu de base universel, un nouveau type de prestation qui viendrait en remplacement des minimas sociaux déjà existants.

Dans une tribune mise en ligne sur Facebook, le Premier ministre Manuel Valls demande que de nouvelles pistes soient explorées, quelques jours après l’annonce de simplification des minima sociaux existants. Ce revenu pourrait, s’il est mis en œuvre, être versé dès la majorité.

Ce n’est pas la première que le sujet est amené dans le débat public par le Premier ministre. L’idée n’a d’ailleurs pas manqué de faire son chemin dans les esprits des politiques et économistes.

Testé en Finlande au sein d’un gouvernement conservateur

En Finlande, le revenu de base universel est en passe de devenir réalité. Une initiative qui loin d’être anodine, alors que le gouvernement de ce pays est à tendance conservatrice.

Selon ses conditions d’attribution, le revenu de base universel plaît ainsi à la droite ou à la gauche. Dans l’Hexagone, l’idée est ainsi défendue par le socialiste Benoît Hamon, ou bien par le Républicain Frédéric Lefèvre.

Manuel Valls avait déjà mentionné l’arrivée d’une réforme la semaine passée. Le Premier ministre s’exprimait alors à l’occasion d’un discours prononcé en hommage à Michel Rocard, décédé récemment, le principal instigateur du RMI.

0