La Finlande teste le revenu universel

Le gouvernement finlandais a décidé de faire l’essai du revenu de base universel dès janvier 2017. Sans conditions, l’ensemble des citoyens finlandais pourront toucher 560 euros par mois.

economie-revenuuniversel-billetseuro

Le revenu universel était inscrit au programme électoral du Premier ministre centriste Juha Sipilä, qui a débuté son mandat en mai 2015. Avec cette proposition, il entendait simplifier le système de prestations sociales, mais également dynamiser l’emploi.

Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a déclaré ce jeudi que le projet de loi portant sur ce revenu allait être soumis à enquête publique jusqu’au 9 septembre. Les tests devraient être menés avec 2 000 personnes en âge de travailler, choisies au hasard parmi la population finlandaise.

A gauche comme à droite, l’idée d’un revenu de base séduit. Tandis que chez les adorateurs de l’Etat-providence, ce type de revenu permet de maintenir un niveau de vie décent, chez les libéraux, l’idée a le mérite de redessiner les bases d’une protection sociale limitée, qui pousse à la recherche d’embauche. De son côté, Juha Sipilä, ancien homme d’affaires, estime que ce revenu de base pourrait bien dynamiser la création d’entreprise.

Premier pays en Europe

Au final, la Finlande pourrait bien devenir le premier pays d’Europe à essayer ce revenu au niveau national, après que les électeurs suisses l’aient rejeté dans une large majorité (77%). A l’époque, la proposition avait été amenée au vote suite à une initiative populaire, et le revenu proposé était bien plus élevé, de 2 500 francs suisses, soit environ 2 300 euros.

0