Volkswagen : chômage technique dans une usine de Golf

La firme de Wolfsbourg a décidé de suspendre la construction de son modèle mythique durant une semaine à la suite d’un litige avec un de ses sous-traitants qui lui livre habituellement des pièces détachées. Au total, 20 000 employés vont temporairement être au chômage technique à partir de lundi.

usine-volkswagen-Foshan-chine

Plus de 20.000 employés du groupe Volkswagen ont été priés de rester chez eux pour cinq jours de congés obligatoires, jusqu’à la fin de la semaine prochaine donc, comme le permettent les accords d’entreprises sur la modulation du temps de travail.

A l’origine de ce chômage technique, un litige avec un sous-traitant qui prive les lignes d’assemblage de pièces essentielles à la production de Golf, mais aussi de Passat.

En conséquence, l’usine de Wolfsbourg, la principale du groupe, ne produira pas le mythique modèle. L’an dernier, ce site avait produit pas moins de 815.000 véhicules, dont environ 500.000 Golf.

Pression financière

Si Volkswagen assure tout de même que cette fermeture temporaire ne mettra pas à mal les objectifs de productions à l’année, cette nouvelle vient porter un nouveau coup au constructeur, qui tente de se remettre du scandale des moteurs truqués, le « Dieselgate », qui a particulièrement affecté son image.

Depuis bientôt un an en effet, Volkswagen est au centre de toutes les critiques et la situation financière du groupe semble fragilisée, à mesure que ses ventes diminuent en outre. La pression financière exercée sur le groupe se répercute également sur ses propres sous-traitants.

 

0