Les producteurs laitiers en guerre contre Lactalis

Les producteurs de lait sont en colère contre le géant du secteur Lactalis, les mouvements de protestation ont commencé, comme à Granville, dans la Manche, ce jeudi 11, et espère se faire entendre par le numéro un du lait.

-

A Granville, les producteurs de lait de la Manche, principal département du secteur, ont fait savoir qu’ils étaient dans une situation critique, et ce depuis au moins 18 mois. Les syndicats agricoles ont dans leur ligne de mire le géant du lait Lactalis, qui les asphyxie littéralement en pratiquant une politique de rachat ultra discount.

Lactalis fracasse les prix

252 euros les 1 000 litres pour le seul mois de juillet, soit 50 euros de moins que la concurrence, qui pourraient également se mettre au diapason, préviennent les syndicats.

Au final, la situation est devenue financièrement invivable pour la majorité des éleveurs laitiers du département, principal producteur dans l’Hexagone, et ce depuis 2015.

Arnold Puéche d’Alissac, président régional de la FRSEA, dénonce un fait : ce sont les leaders de l’industrie qui paient le moins, grâce à leur puissance d’achat, ils deviennent en capables de casser les prix. Un véritable abus de pouvoir, selon M.Puéche.

Se sentant méprisés par les puissants industriels, les agriculteurs sont en colère, surtout au vu de la progression significative des résultats de ces gros poissons.

Ce vendredi, de nombreux éleveurs s’étaient amassés devant le site Lactalis de Sainte-Cécile, dans la Manche, pour pouvoir discuter avec les dirigeants de Lactalis, mais en vain.

0