François Hollande en Polynésie française

Le président de la République française s’est envolé ce samedi pour la Polynésie française. Il a prévu de faire un crochet par l’Amérique du Sud avant de rentrer dans l’Hexagone.

avion_presidentiel_5340.jpeg_north_780x_white

Un sacré périple de plus de 46.000 km pour le président Hollande, qui s’est envolé samedi pour la Polynésie française. Il devra notamment encaisser des décalages horaires variant de + 13 heures à – 11 heures. De quoi le mettre sérieusement sur les rotules.

De retour en France, le calendrier présidentiel prévoit l’inauguration du Salon de l’agriculture, un rendez-vous immanquable pour un chef de l’Etat. Lors de sa campagne, le candidat Hollande avait promis de fouler le sol des onze territoires d’Outre-mer habités, ce sera prochainement chose faite.

La visite de l’île volcanique de Futuna sera d’ailleurs la première d’un chef de l’Etat. Située au beau milieu du Pacifique, Futuna est néanmoins peuplée par quelque 3.000 âmes.

Les enjeux de ces visites sont essentiellement locaux, les habitants attendent par exemple l’installation d’un distributeur automatique de billet par la BNP ou encore la réception d’équipement de dialyse.

Le temps de deux lundis

Durant ce voyage, le Président sera obligé de remonter sa montre, car il aura le temps de vivre deux lundi 22 février. Il franchira en effet la ligne de changement de date qui se situe entre Wallis et Tahiti.

0