Forces de l’ordre : les députés valident la création de 900 postes

Les députés ont validé le budget des forces de sécurité ce jeudi soir, approuvant un amendement qui permettra la création de 900 postes supplémentaires, afin de renforcer la présence de policiers et de gendarmes aux frontières et notamment contrôler l’immigration irrégulière.

Avec cet amendement, la police nationale disposera de 22,61 millions d’euros dont 15,99 affrétés aux dépenses de rémunérations pour l’enrôlement de 530 recrues supplémentaires durant l’exercice 2016, ces dernières viendront renforcer les forces mobiles, les effectifs de la préfecture de police de Paris, et ceux de la police des frontières.

Pour sa part, la gendarmerie nationale recevra une enveloppe de 19,85 millions d’euros, avec 12,69 millions pour la rémunération des 370 nouvelles recrues qui viendront grossir les rangs de sa force mobile.

Dans le cadre du projet de loi de finances, le budget lié à la mission sécurités augmente de 132,4 millions d’euros à 18,48 milliards d’euros (+0,73%), après avoir connu une hausse de 86 millions d’euros en 2015 (0,5 %).

Réajustement des effectifs

Répondant au député républicain Eric Ciotti, dont le parti a massivement voté contre l’adoption de ces nouveaux budgets, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a affirmé que cette hausse d’effectif venait simplement réajuster la baisse survenue durant le mandat de Nicolas Sarkozy.

0