Wall Street termine en baisse, plombée par des perspectives maussades

Wall Street a chuté ce mercredi, suite à une série d’indicateurs dessinant un sombre portrait de l’économie aux Etats-Unis. Tandis que Wal-Mart emportait dans sa chute le Dow Jones, qui perdait 0,92%, le Nasdaq reculait de 0,29%.

L’indice Dow Jones Industrial Average s’est replié de 157,14 points à 16.924,75 points tandis que le Nasdaq, pus axé sur la technologique, reculait de 13,76 points à 4.782,85 points.

Présenté comme plus significatif par de nombreux investisseurs, l’indice élargi S&P 500 se contractait, quant à lui, de 0,47%, soit 9,45 points à 1.994,24 points.

Les experts de chez Charles Schwab ont affirmé que cette baisse de la Bourse américaine est due aux nombreux éléments contradictoires au sujet de l’économie et des entreprises.

La chute des prix de gros a notamment grippé les investissements, tout comme la hausse infime d’un important indicateur de consommation : les ventes de détail.

Bill Lynch, de Hinsdale Associates, préfère de son côté remarquer qu’en enlevant les prix de l’essence, l’augmentation de ventes au détail est nettement plus forte. Une raison qui le pousse à croire que la Bourse pourrait finalement être soutenue dans une moindre mesure.

Côté pessimisme, d’autres événements sont venus plomber, en cours de séance, une ambiance déjà bien morne, notamment le Livre beige de la Réserve fédérale (Fed) – analysant la conjoncture globale du pays – qui a dressé un bien triste portrait de la vigueur du dollar.

Wal-Mart conclue l’une de ses pires séances

Et, coup final, Wal-mart, portant régulièrement l’indice Dow Jones à bout de bras, a conclu l’une des pires séances de son histoire, perdant 10,04% à 60,03 dollars.

En cours de séance, le leader mondial de la distribution a révisé dramatiquement ses prévisions de ventes pour 2015, et donc celles de ses bénéfices prochains.

0