L’irrésistible ascension du coût de la vie d’un étudiant

Les étudiants sont toujours dans le dur. Ils doivent faire face à de multiples frais, surtout à l’aube de la rentrée avec des droits d’entrée à l’Université qui continuent de progresser.

Cette prochaine rentrée 2015 sera placée sous le signe de l’inflation, avec un coût de la vie étudiante qui sera cinq fois supérieur à cette dernière. Cette année, les frais d’un étudiant avec logement se chiffrent à près de 800 euros en moyenne par mois…

Le premier poste de dépense est bien évidemment le logement. Si à Paris, l’encadrement des loyers limite l’ascension de prix ayant déjà un point que l’on pourrait qualifier de culminant, c’est province que les chiffres se rattrapent. Hors Ile-de-France, ces hausses sont générales, de 0,3% pour les loyers, dans certaines villes, l’augmentation est plus marquée : +6,6% au Havre, 2,6% à Nancy ou encore +1,8% à Strasbourg.

A Lille, ce sont le prix des transports qui sont montés en flèche : +18%, le tarif réservé aux étudiants boursiers ayant été supprimé.

William Martinet, le président de l’UNEF, l’Union nationale des étudiants de France, s’accable de la possible restriction de l’accès aux études pour les jeunes, quel que soit leur milieu social. Avec des études qui coûtent en moyenne 10 000 euros par an – ce qui représente la moitié du revenu médian – la formation universitaire pourrait effectivement être devenue un luxe.

0