Défense : le Koweït passe une commande de 24 hélicoptères Caracal

Airbus s’est engagé à livrer au Koweït 24 hélicoptères Caracal, a confirmé ce mercredi 10 juin l’Elysée via un communiqué publié à la suite d’un entretien téléphonique entre François Hollande et l’émir Cheikh Sabah Al Ahmad Al Jaber Al Sabah.

Cette commande s’inscrit dans l’optique du partenariat de défense établi entre l’Hexagone et l’émirat, elle devrait être signée très prochainement, en présence des ministres de la Défense des deux nations, selon un communiqué présidentiel.

L’armée française, qui possède 19 de ces appareils, et les utilise notamment pour ses forces spéciales. Fabriqué par Airbus Helicopters, le modèle Caracal a été notamment développé pour effectuer des missions de sauvetage, de combat et du convoi de troupes sur de grandes distances. L’appareil est équipé d’un blindage et un système d’autoprotection fonctionnant grâce à une détection radar des missiles. Un modèle hyper-performant capable d’opérer jour et nuit, et résistant à bon nombre de conditions météorologiques.

« C’est fait »

Airbus Helicopters a refusé de commenter l’opération. Une source proche du dossier a néanmoins confirmé par un simple « c’est fait », pour un montant d’un milliard d’euros, a de son côté indiqué le ministère français de la Défense.

Avec plus de 15 milliards de commandes cette année, le ministère a déclaré que 2015 sera un exercice record en terme d’export de l’armement hexagonal. Un secteur qui emploie près de 60 000 personnes et représente plus de 10% dans le solde de la balance commerciale de l’Etat.

0