Un ancien élève effectue un don de 400 millions de dollars à Harvard

L’université américaine d’Harvard, à l’origine de la formation d’un certain nombre d’hommes d’affaires devenus riches, vient de recevoir, ce mercredi 3 juin, un don exceptionnel de près de 400 millions de dollars.

La coquette somme de 400 millions de dollars (359 millions d’euros) vient donc d’être léguée à la célèbre université d’Harvard, un cadeau exceptionnel venant d’un de ses anciens élèves, John Paulson, qui fréquentait la « Business School » de l’établissement.

Faire progresser l’humanité

« Rien n’est plus important que l’éducation pour faire progresser l’humanité », a indiqué l’homme d’affaires de 59 ans, expliquant son geste dans un communiqué.

Une somme dont devrait profiter Harvard School of Engineering and Applied Sciences, la faculté d’ingénierie et de science de l’institution américaine.

Succes story

John Paulson a débuté sa carrière en 1980 au sein du Boston Consulting Group. Son emploi était alors axé sur la recherche, domaine dans lequel il excella. Néanmoins, désireux de faire carrière spécifiquement dans la finance de marché, il quitte alors BCG et rejoint Odyssey Partners, où il travaillera avec Léon Levy notamment. Il prendra par la suite un poste dans la branche Fusion-Acquisition dans la désormais ex-banque d’affaires américaine, Bear Stearns, qui a disparu depuis. Il sera ensuite partenaire à la firme d’arbitrage de fusions Gruss Partners LP.

Découverte des subprimes

John Paulson est devenu milliardaire en 2007, en cédant à découvert des surprimes en 2007, cette année-là, le magnat tire le gros lot, en percevant un total de 3,7 milliards de dollars. En 2010, il rafle un record dans l’industrie financière en gagnant près de 5 milliards de dollars. Sa fortune provient en majeure partie de l’effondrement du marché des titres hypothécaire (mortgage backed securities).

0