Un rubis birman cédé 30 millions de dollars surclasse un record mondial

Un rubis birman de 25,59 carats a conquis un record mondial lors d’une vente aux enchères ce mardi 12 mai au soir à Genève. La pierre a été cédée pour 30,33 millions de dollars (avec les frais) par la maison Sotheby’s.

Le rubis birman d’une taille exceptionnelle de 25,59 carats, a été adjugé, après des enchères disputées, à un enchérisseur anonyme au téléphone qui repart donc avec la pierre précieuse pour 27,3 millions d’euros, un somme comprenant les frais.

La couleur « Sunrise Ruby » de cette pierre demeure la plus recherchée à ce jour, il a été dressé pour l’occasion sur une bague Cartier et estimé en amont entre 12 et 18 millions de dollars. Le prix final de la vente constitue désormais non seulement un prix record pour un rubis, mais aussi pour la maison Cartier dans une vente aux enchères, indique Sotheby’s.

Parallèlement, un diamant rose qui aurait été la propriété de la nièce de Napoléon 1er a été adjugé à 15,9 millions de dollars. Ce dernier, d’une clarté et d’une intensité rare, était estimé entre 14 et 18 millions de dollars. Après quelques minutes de vente, un enchérisseur l’a emporté pour la coquette somme de 15,9 millions de dollars (14,3 millions d’euros).

De couleur « Fancy Vivid Pink« , et de taille dite « coussin classique », avec des coins arrondis et de grandes facettes, cette pierre précieuse baptisée pour l’occasion « Historique Diamant Rose » aurait était dans la collection de la Princesse Mathilde, nièce de Napoléon Ier, selon des recherches de l’Institut américain de Gemmologie (GIA).

La riche héritière et philanthrope Huguette Clark, décédée en 2007 à l’âge de 105 ans, aurait également été en sa possession.

0