La CIA tente de briser la sécurité des iPhones depuis 10 ans

Le site américain d’investigation The Intercept a révélé ce mardi 10 mars que depuis l’apparition de l’iPhone et autres iPad, des chercheurs de la CIA tenteraient de lever les secrets des systèmes de sécurité présents sur les appareils mobiles Apple.

L’étude faite dans cet article s’appuie sur des documents confidentiels qui établiraient que des chercheurs employés par les agences gouvernementales américaines auraient notamment développé une version alternative du logiciel XCode, cet outil informatique qui permet de créer des applications destinées aux appareils mobiles de la marque Apple.

Si les sources sont sûres, selon The Intercept, elles ne permettent, en revanche, pas de savoir si les travaux menés par ces chercheurs un peu particuliers ont été testés dans des opérations sur le terrain.

Cités comme exemple, les hackers professionnels travaillant pour le laboratoire privé Sandia, appartenant à Lockheed Martin, société spécialisée dans la sécurité nationale, ont expliqué qu’ils étaient, depuis la mise sur le marché de l’iPhone et de l’iPas, à la recherche de clé de chiffrements.

Accéder aux données privatives

Ce ne serait pas la première fois que des tentatives de violation de sécurité sont remarquées chez Apple. Un autre article de the Intercept précise en effet que, selon des informations recueillies auprès du fameux lanceur d’alerte Edward Snowden, la firme de Cupertino serait surveillée par les autorités gouvernementales depuis une dizaine d’années, spécialement par la CIA, qui tente d’accéder aux données privatives des utilisateurs.

Les documents détenus par Snowden affirmeraient que la CIA aurait commencé à organiser des réunions annuelles afin d’exploiter toutes les options possibles pour casser les systèmes de défense du géant de l’informatique californien. Dans les faits, ces meetings auraient commencé en 2006, avant même l’annonce de la date de sortie du smartphone d’Apple.

source

0