Filière bois : le ministre de l’Économie en visite dans une usine des Landes

Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, était de passage dans une usine de transformation du bois des Landes (40) ce lundi 15 décembre. Il en a profité pour s’exprimer sur la volonté du gouvernement de réorganiser cette filière en France.

-

Une filière mal organisée

Lors de son passage dans l’usine du groupe Gascogne de Mimizan (40), l’actuel ministre l’Économie s’est exprimé sur le désir profond du gouvernement de réorganiser stratégiquement la filière bois en France. Un comité devrait d’ailleurs spécialement être créé afin d’optimiser ce secteur industriel qui emploie 250 000 salariés à travers tout le pays.

Une industrie qui serait essentielle selon M. Macron, qui précise que pour mettre en place les principaux leitmotivs de ce nouveau comité, le ministre de l’Agriculture et de la Forêt, Stépahne Le Foll et la ministre de l’Écologie, Ségolène Royal, devraient se réunir mardi 16 décembre. Toute l’activité de la filière sera repensée selon le ministre, de la production à la fabrication. D’après lui, la France dispose d’une des forêts les plus luxurieuses d’Europe et n’arrive pas encore à en exploiter tout le potentiel.

Le ministre appelle à plus de structure au niveau des prix du bois, qui ne sont pas encore assez étalonnés selon lui, l’impact des tempêtes des années 2000 sur la fluctuation des coûts en serait le parfait exemple.

La société propriétaire de l’usine de Mimizan (groupe Gascogne), compte 2.200 salariés dans tout l’Hexagone dont 1.800 en Aquitaine, vient d’achever sa dernière restructuration financière qui lui aura permis de diminuer sa dette de plus d’un tiers.

source

 

0