IDVRoom : la solution covoiturage de la SNCF pour les trajets quotidiens

Lancée dans un relatif anonymat, l’application IDVroom va tenter de séduire de nouveaux clients en dévoilant une nouvelle offre. Destinée à fluidifier le trafic sur les derniers kilomètres, la solution de covoiturage proposée par la SNCF devrait continuer le développement aussi bien de la plate-forme « online », que des infrastructures implantées non loin des gares.

Application iDVroom

IDVRoom remplace 123envoiture.com

 

La décision semble claire, la SNCF a décidé de tenter le coup à fond concernant son offre de covoiturage. Déjà lancée en septembre, IDVRoom a décidé de sortir de la confidentialité en misant principalement sur les trajets quotidiens, c’est-à-dire domicile-travail. Pourquoi cette stratégie ? Car c’est un segment libre, la tranche longue distance étant occupée par le leader BlaBlaCar.

La forme prise par IDVRoom s’apparente aux modèles dessinés par toutes les sortes d’économies participatives. La plate-forme est accessible gratuitement sur internet via un site et une application smartphone, elle aide grâce à une porte-monnaie virtuel, les conducteurs et passagers à entrer en contact et à se partager les frais d’un trajet commun.

Lancée en complément de l’offre ferroviaire de la SNCF, la solution de covoiturage se focalisera principalement sur les courtes distances, en concentrant son offre sur les trajets entre les gares et les lieux de travail. « Il s’agira de fluidifier le parcours client bout en bout » a affirmé la directrice de SCNF Voyageurs, Barbar Dalibard, lors de la dernière conférence de présentation à la presse d’IDVRoom.

Étant donné que la SNCF devrait intensifier les travaux de modernisation sur son réseau francilien, l’offre représenterait une bonne alternative pour les usagers et la faire connaître. Afin d’aider au développement de son application et de pallier à la gêne occasionnée, la société de transports propose notamment de rembourser les frais des futurs covoitureurs. Pour rappel, 160 gares sur 380 en Île-de-France seront destinées à subir ces travaux, et l’échéance est déjà proche, car d’ici à mars 2015, 70 chantiers seront lancés.

En parallèle de ces offres, IDVRoom propose également des bons de réduction de 20 euros chez Norauto, pour l’entretien du véhicule. Des places réservées aux covoitureurs sont également en cours d’installation dans les gares. La SNCF soutient par ailleurs que pour un trajet quotidien de 20 km, un covoitureur pourrait économiser un peu plus de 1000 euros sur une année.

La province est également visée par l’initiative. En effet, dans le cadre d’un projet-pilote à venir dans les Pays de la Loire et en Bretagne, la SNCF décidera si elle exportera ou non le projet à tout l’hexagone. Récemment re-baptisé IDVRoom, l’ancien 123envoiture.com réunit à l’heure actuelle quasiment 100.000 utilisateurs, répartis au sein d’entreprises ou de collectivités locales.

source

0