Russie : la crise ukrainienne qui fait mal à l’économie

La banque centrale russe vient officiellement de faire part, ce lundi 10 novembre, de sa décision de laisser le rouble évoluer librement sur le marché. Tout en se réservant d’intervenir aux situations qui menacent la « stabilité financière ».

3505109

88 % de Russes approuvent l’action de Poutine

 

La crise ukrainienne aura coûté très cher à l’économie russe. Au total pour l’année 2014, les capitaux seraient en fuite à hauteur de 128 milliards de dollars et l’inflation aurait bondi de plus de 8%. Ces chiffres ont été publiés ce lundi 10 novembre par la Banque centrale russe.

Elvira Nabioullina, gouverneur de l’organisme financier, a également prononcé ce même lundi que la Banque de Russie arrêtait temporairement l’apport de liquidités en rouble aux banques russes car ces opérations dites spéculatives en desserviraient sa valeur.

Bien que la santé de l’économie se dégrade, la popularité des dirigeants du pays ne s’affaiblit pas : 88 % de Russes approuvent l’action du président Vladimir Poutine, un record selon l’institut de sondages Levada Center.

« L’opinion publique pense que ces difficultés économiques sont le fait des ennemis étrangers de la Russie », analyse Christopher Granville, directeur exécutif de Trusted Sources, un cabinet spécialiste des pays émergents.

source

0